Les surdités, c’est quoi ?

   SURDITE DE PERCEPTION

 

   Une surdité est dite de perception lorsque la cochlée et les voies nerveuses sont atteintes. Les personnes atteintes de surdité de perception le détectent car ils ont souvent des acouphènes, ils perçoivent mal les voix et ont tendance à parler fort. Ils ont en général un déficit dans les aigus.

   Deux atteintes peuvent causer ce type de surdité :

  • Une atteinte à l'organe de Corti, dut par exemple à des traumatismes professionnels, à des otites ou  encore à des traumatismes dut à la pression (barotraumatismes).
  • Une atteinte au nerf auditif, à cause par exemple de maladies ou à d'autres facteurs comme l'alcool, le tabac ou les médicaments.


   Les informations sonores sont mal codées au niveau de l'oreille interne ou du nerf auditif, transmises au cerveau en étant déformées et donc mal perçues par la personne. C'est donc une surdité difficile à traiter, mais néanmoins la plus répandue.

 

 

   SURDITE DE TRANSMISSION

 

   La surdité de transmission est causée par une déficience au niveau du conduit auditif externe ou du tympan ainsi que des osselets. C'est donc une difficulté des transmissions du son de l'oreille externe à l'oreille moyenne. Elle présente une perte d'audition dans les graves.

   Les personnes atteintes par ce type de surdité ont tendance à chuchoter, car elles ont l'impression de parler fort. Cette surdité est plus facilement appareillable ou opérable que la surdité de perception.

 

 

Le test de Rinne compare la conduction aérienne (CA) (diapason à 2 cm de l'oreille) et la conduction osseuse (CO) (pied du diapason sur la mastoïde).
Si la CA > CO, il s'agit d'une surdité de perception
Si la CO > CA, il s'agit d'une surdité de transmission

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site