Comment le cerveau analyse-t-il les sons ?

cerveau3.jpg

   La partie du cerveau qui traite les sons est le lobe temporal, mais plus particulièrement le cortex auditif.

   95 % du nerf auditif (ou cochléaire) est constitué de cellules ciliées internes, les moins nombreuses, car une cellule est en contact avec plusieurs fibres. Au contraire, le nerf est constitué seulement de 5% de cellules ciliées externes, car une seule fibre est en contact avec plusieurs cellule.

   Les cellules ciliées transforment les mouvements de leurs cils en signaux nerveux par le nerf auditif, qui vont être interprétés par le cerveau comme un son à la hauteur de la cellule excitée.

   Les informations une fois arrivées au neurotransmetteur (le glutamate) sont envoyées à la fibre nerveuse qui passe ensuite par le nerf cochléaire pour enfin arriver au cerveau.

   Une fois arrivée au thalamus, l'information peut enfin accéder au cortex auditif en étant en partie décodée car il prépare à une réponse motrice, par exemple répondre à quelqu'un, parler, chanter...

    Certaines personnes présentant une déficience au niveau du cortex auditif peuvent avoir une audition anormale.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site