L'oreille humaine, comment ça marche ?

   L'ouïe permet la perception des vibrations sonores. L'oreille est composée de trois parties :

  • L'oreille externe, qui comprend le pavillon, qui capte et concentre les vibrations ; le canal auditif, par lequel transitent les ondes sonores et le tympan , une membrane qui vibre sous l'effet de ces ondes sonores entre l'oreille externe et moyenne. Le rôle de l'oreille externe se résume à capter les vibrations sonores, à les amplifier pour finalement les transmettre au tympan.

 

  • L'oreille moyenne, qui comprend la  cavité du tympan, chambre contenant de l'air ; la chaîne des osselets c'est-à-dire le marteau, l'enclume et l'étrier (placés respectivement dans cet ordre). Ces éléments sont reliés entre eux, ce qui fait de  l'oreille moyenne un organe de transmission des vibrations sonores du tympan à l'oreille interne. C'est une cavité creusée dans l'os temporal.

 

  • L'oreille interne, une cavité creusée dans l’os temporal. On peut la diviser en deux parties structurelles :

            - La partie sensorielle : « le labyrinthe membraneux ». Elle est composée de la cochlée, un organe de l’audition qui contient des cellules neurosensorielles qui transforment les vibrations en stimuli nerveux qui sont envoyés au cerveaux et reçu comme « son », puis des canaux semi-circulaires et  du vestibule, des organes de l'équilibre. La cochlée contient un liquide : la périlymphe, qui y circule.

            - La partie osseuse, qui protège le labyrinthe membraneux et est composée du liquide d'endolymphe (qui permet la transmission de l'information au cerveau, grâce à l'organe de Corti).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×