Si la déficience est au niveau de l’oreille moyenne.

   Lorsque le patient a une déficience au niveau de l'oreille moyenne ou bien une obstruction de l'oreille externe, le patient, pour continuer à entendre, nécessite un implant d'oreille moyenne. Souvent employé pour une déficience aux osselets, l'implant d'oreille moyenne reproduit les vibrations naturelles de l'oreille, qui ne peuvent plus ou mal être crées chez le patient et qui permettent de faire vibrer les osselets et de transmettre le son à l'oreille interne.

   Ce type d'appareillage se compose de deux éléments, l'implant lui même et l'audio processeur externe :

    - L'audio processeur est un boîtier fixé sur l'os de la tête, maintenu à l'aide d'un aimant et placé derrière l'oreille du patient après l'opération. Il n'intervient pas directement dans le traitement du son, il sert uniquement aux réglages de l'implant spécifiques à chaque patient et  effectués par l'audioprothésiste.

    - L'implant, c’est lui qui permet la transmission du son, est composé de trois éléments :

    - Un récepteur interne ou microphone.

    - Un fil conducteur.

    - Un FMT (Floating Mass Transducer), élément vibratoire.


   Le son est capté par le microphone, puis traité, comme pour les prothèses, et est ensuite, transmis par le fil conducteur au FMT. C'est le FMT qui permet la vibration des osselets. Le FMT transforme les sons captés en vibrations mécaniques. Il est fixé sur l'enclume, et reproduit des vibrations amplifiées qui sont normalement naturelles et permettent le mouvement des osselets et donc la transmission du son. Suite à la vibration des osselets, le son, mieux perçu continue son trajet naturel vers l'oreille interne.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site